2011
avr.
29

Module en information-documentation dans un lycée professionnel de la photographie

Témoignage publié dans le Mediadoc N°1 d’octobre 2008

Martine ERNOULT, professeur documentaliste Lycée Brassaï (Lycée professionnel de la photographie, Paris 15e)

Concevoir un module de formation des élèves

Le projet d’établissement du Lycée Brassaï intègre deux volets de la politique documentaire :

volet 1 : La formation des élèves en information-documentation assurée par le professeur documentaliste s’appuyant sur le CDI, système de ressources optimisé par la gestion de l’information technique et professionnelle nécessaire aux usagers d’un lycée professionnel de la photographie ;

Volet 2 : Le développement d’une banque d’images interne.

Le choix des angles d’apprentissage

Analyse des besoins en termes d’apprentissage :

  • Les référentiels des séries professionnelles formulent les compétences : capacité de s’informer et capacité à informer.
  • Le socle commun pointe sur la formation d’une personne « capable de jugement et d’esprit critique » apte à utiliser des ressources pour « apprendre à apprendre » tout au long de la vie, et sur la maîtrise des technologies de l’information et de la communication.
  • Le diagnostic des besoins repérés dans l’établissement permet d’analyser les comportements et les représentations des élèves lors de situations de recherche en autonomie. Les observations conduites sur deux classes montrent que des élèves à la fois producteurs et utilisateurs d’œuvres protégées méconnaissent les notions de : propriété intellectuelle, droit d’auteur, droit de l’information, auteur, source, information…, ils ont des difficultés à relier le problème d’information à ce qu’ils savent déjà, ils utilisent des stratégies de recherche peu performantes, la synthèse et l’exploitation de l’information trouvée sont en cours d’acquisition.
  • De nombreux objectifs partagés par les professeurs des disciplines professionnelles et de l’enseignement général sont repérés. Les différentes dimensions de la photographie technique, artistique, économique, sociétale et juridique sont partagées par différents acteurs dans un établissement. La banalisation du document numérique, la dématérialisation des ressources iconographiques ne laissent pas de poser de nombreux problèmes ; la numérisation des images crée de nouveaux modèles documentaires, de nouveaux comportements nécessitant de lister des besoins d’apprentissage propre à l’établissement : recherche iconographique, gestion des photographies, numérisation des images fixes, droit des images.

Le rôle de formateur du professeur documentaliste

Dans la classique chaîne de l’information : production, traitement, diffusion et recherche d’information à l’heure du numérique, le professeur documentaliste trouve facilement sa place dans la mise en œuvre des apprentissages. Pour cela, faire émerger que :

  • la qualité de la recherche ne repose pas seulement sur le choix des outils, mais qu’elle nécessite le développement de stratégies et la connaissance des contenus ;
  • la capacité de s’informer peut débuter par un bon usage du « copier-coller » accompagné des références des sources ;
  • la capacité d’informer à l’ère du numérique passe de façon incontournable par le référencement ;
  • la création de produits diffusés nécessite un traitement logique de document (notion d’identification des images, métadonnées descriptives) ;
  • Le référencement est une obligation. Référencer c’est aussi indexer, cela permet de faire connaître son travail de photographe, d’accroître la visibilité sur son site web.

Ce travail vise à renforcer la réflexivité des élèves à l’égard de l’information, à développer le goût du raisonnement fondé sur des arguments dont la validité est à prouver : vérification des sources, validation de l’information, à encourager l’esprit critique. Il conduit à faire des élèves des usagers créatifs, avertis.

Formation interdisciplinaire autour du projet de Banque d’Images

Rechercher, organiser, indexer, diffuser des photographies

À qui s’adresse la formation ?
À tous les élèves de l’établissement (CAP, Bac Pro)

Pour quels objectifs ?
Inscrire dans la formation des élèves les nouvelles pratiques professionnelles qui s’inscrivent dans la mouvance des évolutions technologiques en cours.

Comment ?
Une formation sous forme de deux modules :

  • Un module interdisciplinaire de 15h/an : sous forme de cours et/ou travaux pratiques. Enseignements concernés : photographie, arts appliqués, audiovisuel, documentation, français.
  • Un module de 5h/an : pratique de l’indexation. Évaluation en collaboration : portfolio de compétences et des connaissances. Outils utilisés : Ajaris 4.0 (banque d’images), Photoshop, I-view, moteurs de recherche, banques de données professionnelles, etc. Quels contenus ? Développer des compétences en :

• Recherche iconographique

  • Identifier les sites, les sources et types d’images dans le domaine de la photographie et des arts visuels.
  • Reconnaître les codes spécifiques et leur articulation avec les effets de sens, connaître les outils d’analyse qui permettent d’affiner la construction de sens.
  • Connaître et maîtriser les outils de recherche généralistes ou spécialisés (notions de : Web, base de données).

• Gestion des photographies

  • Connaître la démarche de mise en place d’une banque d’images.
  • Maîtriser les techniques de traitement et de diffusion photographique.
  • Acquérir les méthodes et la pratique du traitement documentaire des photographies.

• Numérisation des images fixes

  • Numériser ses images et choisir le format d’image pour une utilisation donnée (notions de : Edition, site Web, impression…).
  • Savoir intervenir sur l’image pour changer la taille et le format.
  • Savoir conserver ses fichiers numériques.

• Droit des images

  • Identifier les droits des photographes.
  • Repérer les droits liés aux personnes et aux objets figurant sur les images.
  • Sensibiliser aux questions de rémunération

Les connaissances visées :
Qu’est-ce qu’une image ? Les apports d’Internet en recherche iconographique. Recherche web et base de données en ligne. Description et référencement des photos numériques. Problématique du légendage. Principes de l’indexation. Critères d’analyse et d’indexation. Photos numériques : propriétés (format, résolution, taille, codages des couleurs). La propriété intellectuelle, la création de blog, Utilisation des photographies en consultation sur Internet…

Ce contenu s’inscrit à la fois dans la continuation du B2i et de compétences propres à l’activité de recherche documentaire et de création d’information.
Il est aujourd’hui essentiel de comprendre que la recherche documentaire est une activité globale qui doit être davantage axée sur le document et son contenu que sur la technique de recherche.

Martine ERNOULT
Professeur documentaliste

  • RESTEZ
    CONNECTé