2010
déc.
5

La Fadben membre du conseil d’administration du CFI

Bilan 2010

2010, une année particulièrement importante pour le CFI qui s’apprête à élargir ses missions pour devenir une plateforme communes aux bibliothèques françaises et à leurs associations en matière d’action à l’international.

Le CFI s’oriente vers un élargissement de ses missions statutaires

Quatre orientations majeures, déclinées par des types d’actions illustrées par les bénéfices que pourront en attendre les membres de l’association :

  1. Promouvoir la dimension internationale dans les métiers des bibliothèques et de la documentation ;
  2. Faciliter les activités internationales des bibliothèques françaises et de leurs associations ;
  3. Valoriser les savoir-faire et réussites françaises ;
  4. Encourager la mutualisation et la complémentarité dans le respect de l’identité de chaque acteur et en concertation avec les autres associations professionnelles et les institutions. Développer les perspectives de partenariat avec les professionnels de la chaîne du livre ainsi qu’avec les archives, les musées…

Sur la question, « comment remplir le programme d’actions que constituent ces nouvelles orientations » qui préoccupe les membres du CA du CFI, tous bénévoles, Pascal SANZ, président du CFI, rappelle que le CFI peut s’appuyer sur deux piliers : d’une part, sa capacité d’autofinancement grâce à des placements financiers, et d’autre part, le soutien déclaré et convergent des deux Ministères au redéploiement de son action (formations, traductions, nouveau site web, actions communes telles le Pavillon France au congrès de Quebec).

Pour plus d’informations, retrouvez le Blog du CFI mais aussi le site qui sera bientôt rénové.

Bilan 2010

La FADBEN est membre de droit du Conseil d’Administration du Comité Français de l’IFLA. Martine Ernoult représente l’association aux réunions et groupes de travail du CFI (une réunion parisienne tous les deux mois en moyenne).

Pour la première fois depuis des années l’association n’a pas été représentée au congrès de l’IFLA. Nous espérons que l’attribution, par le Comité Français IFLA, de bourses à des membres de petites associations, ne soit pas remise en cause, au profit des grandes institutions dans un futur proche.

L’attribution de bourses permet à la FADBEN d’être représentée lors du congrès de l’IFLA, et en particulier dans la section internationale "Bibliothèques scolaires et information literacy" où elle a des membres élus. Cette présence des membres de notre association permet d’y présenter ses travaux, de trouver des appuis internationaux pour le développement de la culture informationnelle à l’école, de participer aux votes, d’entretenir la francophonie dans le réseau des bibliothèques scolaires.

  • RESTEZ
    CONNECTé