2017
oct.
16

L’A.P.D.E.N. à l’international

Congrès IFLA à Wroclaw (Pologne) et ECIL à Saint-Malo

Après plusieurs participations actives aux congrès IFLA depuis 2014, l’A.P.D.E.N. poursuit cette année son travail à l’international avec la participation de Valérie Glass, représentante du Bureau national en charge des relations internationales, aux congrès IFLA à Wroclaw (Pologne) et ECIL à Saint-Malo (France). Valérie Glass est élue, avec Danielle Martinod, dans la section School Libraries de l’IFLA. La participation de toutes deux au congrès IFLA à Wroclaw a été possible grâce à l’octroi d’une subvention du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Promouvoir les bibliothèques scolaires et le rôle pédagogique
du professeur documentaliste au sein de l’IFLA.

L’IFLA, Fédération internationale des associations de bibliothèques, réunit chaque année au mois d’août des milliers de professionnels du monde des bibliothèques et de la documentation : bibliothèques de lecture publique, bibliothèques scolaires, bibliothèques universitaires, bibliothèques d’art, catalogage, indexation, formation initiale, formation continue… Ce congrès propose des sessions de présentation de communications et de posters, mais également des réunions des sections composant l’IFLA, et des sessions plénières.

Cette année, à Wroclaw, l’A.P.D.E.N., a participé à une conférence satellite en amont du congrès, le vendredi 18 août 2017, au sein de la bibliothèque pédagogique de Basse Silésie (Wroclaw), ainsi qu’aux sessions ordinaires qui se sont tenues au cours de la semaine du 19 au 25 août 2017.

JPEG - 401.6 ko
Congrès IFLA - conférence satellite, 18 aout 2017

La conférence satellite, intitulée « Advocacy of School Libraries » (en français : "Promotion des bibliothèques scolaires"), organisée sous forme d’ateliers, avait pour objectif la promotion de la 2e édition du School Library Guidelines mise à jour et publiée en avril 2015. Le programme comportait également deux présentations sur les bibliothèques scolaires en Pologne ; l’une portait sur le cadre légal et organisationnel des bibliothèques scolaires ; l’autre, présentée par Danuta Brzezińska, présidente de l’association des professeurs documentalistes polonais, traitait de la réalité de terrain.

Deux sessions d’ateliers ont suivi, autour des six chapitres du School Library Guidelines (SLG). Ceux-ci s’inscrivaient dans un projet de promotion, organisé par un comité conjoint IFLA/IASL, regroupant certains membres de la section School Libraries, et d’autres de l’IASL (Association Internationale des Bibliothèques Scolaires) ; il s’agissait de proposer des outils pour promouvoir le SLG, notamment par la mise à disposition de diaporamas et de listes de ressources à destination des bibliothécaires scolaires, et ceci à l’échelle mondiale.

Valérie Glass, en tant que membre de ce comité conjoint, a animé l’atelier autour du chapitre 3 intitulé « Ressources humaines pour une bibliothèque scolaire ». Les échanges avec les participants, essentiellement des professionnels polonais, ont permis de mieux cerner la réalité des bibliothèques scolaires en Pologne vis-à-vis de la situation française, avec des similitudes (formation du professeur documentaliste, implication pédagogique, présence dans les programmes d’éléments liés à l’éducation aux médias et à l’information) et des différences (temps de travail dévolu à la bibliothèque scolaire).

Pendant la semaine de congrès, trois sessions « ordinaires » ont été organisées par la section School Libraires, conjointement avec d’autres sections. La première session, organisée le lundi 21 août 2017, conjointement avec les sections « Education et formation initiale » (Education and Training) et « Formation continue et professionnelle » (Continuing Professional Development and Workplace Learning), était intitulée « Bridging the gap from school to library : best Practices for Planning, Participation and Assessment of Internships, Practicums, Field Experiences and Mentorships in LIS Education” (en français : « Combler l’écart de l’École à la Bibliothèque : meilleures pratiques pour la planification, la participation et l’évaluation des stages, stages pratiques, expériences de terrain et mentorats dans l’enseignement des sciences de l’information et des bibliothèques (SIB) » ).

Elle avait pour objectif de présenter des exemples de stages, de tutorat et d’expériences professionnelles, présents dans les programmes de formation des bibliothécaires, toutes catégories confondues. Cinq exemples ont été mis en avant, issus des contextes américain, canadien, chinois, finlandais et pakistanais.

La deuxième session, organisée le mardi 22 août 2017, conjointement avec les sections « Lecture et littératies » (Literacy and reading) et « Bibliothèques publiques » (Public libraries), était intitulée “Literacy matters : It Takes a Community to Raise a Reader - Building a Nation of Readers and Creating a Reading Culture” (en français : « L’importance de l’alphabétisation : l’implication de la communauté pour faire aimer la lecture, construire une nation de lecteurs et créer une culture de la lecture »).

Elle s’inscrivait dans un cycle de sessions autour des littératies, mettant cette année l’accent sur différents types de public (adulte, autistes, public hospitalisé…), de bibliothèques (publiques, scolaires, hospitalières…) ainsi que sur les types de partenariats possibles, dans l’objectif de soutenir le développement de la lecture et des littératies au sens large. Dix communications ont été présentées, parmi lesquelles deux concernant les bibliothèques scolaires, l’une chinoise, l’autre sénégalaise, autour de la promotion de la lecture.

Enfin, la troisième session, organisée le jeudi 24 août 2017, conjointement avec les sections « Audiovisuel et Multimédia » (Audiovisual and Multimedia) et « Formation à l’information » (Information Literacy), était intitulée « Media is the Message : Critical Use of Video in the Digital Age - Audiovisual and Multimedia, Information Literacy and School Libraries » (en français : « Le média est le message : utilisation critique de la vidéo dans l’ère numérique »). Elle avait pour objectif de présenter des exemples d’approches innovantes en terme d’éducation à l’information et aux médias, dans la manière d’accéder à l’information, de l’analyser, de l’évaluer, de la créer et d’agir dessus, par l’utilisation de la vidéo au sein de la classe, de la bibliothèque au sens large, de la salle de conférence, du lieu de travail ou de la salle de réunion. Cinq communications, suédoise, nigériane, chinoise, portugaise et de hongroise, ont été exposées, dont seule la portugaise mettait en valeur un exemple relatif aux bibliothèques scolaires. Ce retour d’expérience présentait des exemples de vidéos réalisées par des élèves du secondaire pour promouvoir leur bibliothèque à l’occasion du 20e anniversaire du réseau des bibliothèques scolaires.

Enfin, comme chaque année, l’A.P.D.E.N. a participé, dans le cadre de ces évènements, aux différentes assemblées liées au fonctionnement de l’IFLA, Fédération d’associations de bibliothèques, et notamment la réunion des associations membres et l’Assemblée Générale, où sont présentées les actions de l’IFLA et les modalités selon lesquelles les associations peuvent y participer. En 2017, l’IFLA a ainsi lancé sa campagne « IFLA Global Vision » (« vision globale de l’IFLA »), dans le cadre de laquelle chaque membre était invité à participer à une réflexion sur la profession et sur l’avenir des bibliothèques à l’échelle mondiale. Cette réflexion s’est traduite par le lancement d’un large sondage en ligne, ouvert à tous les professionnels des bibliothèques ; les participants ont pu s’y prononcer jusqu’au 16 octobre 2017 (https://globalvision.ifla.org/vote/ ).

IFLA : un aperçu du fonctionnement des bibliothèques scolaires en Pologne

Des visites de bibliothèques sont traditionnellement organisées le dernier jour du congrès IFLA. Cette année, celles-ci, au nombre de quatre, se sont déroulées sur une matinée dans la ville de Wroclaw et sa banlieue ; elles ont été l’occasion d’avoir un aperçu des spécificités des bibliothèques scolaires polonaises, plus particulièrement dans le domaine de la gestion du lieu, les élèves n’ayant pas encore fait leur rentrée au moment de l’évènement.

La matinée a débuté avec la visite de la bibliothèque pédagogique de Basse Silésie à Wroclaw, qui n’est pas à proprement parler une bibliothèque scolaire : sa fonction première est de mettre des ressources pédagogiques à la disposition d’un public d’enseignants. Cette bibliothèque, spacieuse, est également bien dotée informatiquement et permet d’accueillir des classes d’élèves pour des séances en information-documentation, faute de moyens matériels dans les établissements scolaires. Elle fait partie d’un réseau de bibliothèques pédagogiques à l’échelle nationale, comparable au réseau Canopé en France, à la fois dans ses missions et son implantation géographique.

JPEG - 282.5 ko
Bibliothèque pédagogique de Basse Silésie (Wroclaw) - Salle informatique

La visite s’est ensuite prolongée dans trois bibliothèques scolaires, localisées à Wroclaw. La première, située au Liceum Ogólnokształcące Nr I, établissement accueillant un public de collégiens et de lycéens, a pour caractéristiques un espace plutôt restreint, équipé de quelques postes informatiques et doté d’un fonds documentaire important. La seconde, située au Liceum Ogólnokształcące Nr XVII, qui accueille uniquement des lycéens, est composée de deux espaces distincts, l’un disposant de postes informatiques et permettant l’accueil de classe, l’autre rassemblant l’ensemble du fonds documentaire et incluant un espace de lecture ; un soin particulier avait été apporté à l’esthétique du lieu, équipé d’un mobilier récent et fonctionnel, et à l’ambiance.

Pour finir, le groupe des délégués IFLA a été accueilli dans le meilleur établissement secondaire de Wroclaw, le Liceum Ogólnokształcące Nr XIV , rassemblant à la fois collège et lycée. La bibliothèque y occupe une surface importante, composée d’un espace d’accueil comprenant la banque de prêt, et de deux pièces distinctes : un espace pour les séances pédagogiques, équipé de tables, chaises et postes informatiques, et un espace purement documentaire accueillant les rayonnages.

JPEG - 312.2 ko
Bibliothèque scolaire du Liceum Ogólnokształcące Nr XIV (Wroclaw)

Les points communs dans la gestion de ces trois bibliothèques sont, entre autres, le volume important de documents (fictions et documentaires), la signalétique, l’absence de cote sur les documents (fictions et documentaires) et un manque assez visible de désherbage. Après des échanges avec les professionnels de ces trois bibliothèques, il apparaît que la promotion de la lecture et la formation à la culture de l’information représentent les activités centrales des professeurs documentalistes polonais.

ECIL : conférence européenne autour de l’information literacy

L’ECIL (European Conference on Information Literacy) s’est tenue du 18 au 21 septembre 2017 à Saint-Malo. Il s’agit d’un évènement récent (la première édition date de 2013) réunissant des chercheurs en sciences de l’information et de la communication et des professionnels autour des différentes dimensions de l’Information Literacy. L’A.P.D.E.N. y participait cette année pour la première fois. Cette édition a été l’occasion pour l’association d’assister à un état des lieux sur l’information literacy à l’échelle internationale, et de présenter une communication à la communauté professionnelle et scientifique présente.

Le thème 2017 s’intitulait “Workplace Information Literacy”, soit "l’Information Literacy sur le lieu de travail". Les quatre journées du congrès, très denses, comportaient en moyenne quatre sessions quotidiennes, chacune proposant simultanément quatre programmes différents. Le programme donnait ainsi accès à des sessions regroupant des communications scientifiques (papers), des ateliers (workshops), des “bonnes pratiques” (best practices), des sessions spéciales (special sessions), des tables rondes (panels) ou encore une session pour les doctorants (doctoral forum). Les dimensions abordées en parallèle du thème principal du congrès ont été, principalement, l’Information Literacy dans l’enseignement supérieur, l’enseignement de l’Information Literacy (Information Literacy Instruction) et l’Information Literacy dans l’éducation. D’autres sessions, plus scientifiques, avaient pour objectif la présentation de communications pointues sur l’Information Literacy, sa théorisation, l’utilisation de données, la recherche ou les concepts apparentés.

Dans le cadre de la session “Information Literacy in School Education”, Valérie Glass a présenté, le lundi 18 septembre 2017, une communication au nom de l’A.P.D.E.N., intitulée “Towards a curriculum in information-documentation for all French secondary students” (en français : "Vers un curriculum en information-documentation pour tous les élèves français"), réflexion sur le rôle du professeur documentaliste dans la formation des élèves à l’information-documentation, s’appuyant sur les travaux de l’association professionnelle sur le curriculum [1] et le Wikinotions [2], dans le contexte de la nouvelle circulaire de mission et des nouveaux programmes en Éducation aux Médias et à l’Information. La salle était pleine, et la présentation a donné lieu à de nombreuses questions et à de riches échanges.

Cette communication a été suivie de celle de Susan Kovacs et Yolande Maury, intitulée “Information and Media Education in the French school context today : a challenge for school leaders ?” (en français : "L’Education à l’Information et aux Médias dans le contexte scolaire français aujourd’hui : un défi pour les chefs d’établissement"), qui portait sur les résultats d’une enquête menée auprès d’un panel de chefs d’établissements sur la mise en œuvre, peu aisée, de l’EMI dans les établissements scolaires ; elle proposait une intéressante complémentarité avec la communication de l’A.P.D.E.N. pour expliquer le contexte français de l’EMI.

A travers les différentes interventions tenues dans le contexte du congrès ECIL, une tendance générale semble se dégager sur la nécessité et la volonté d’enseigner l’Information Literacy dans le contexte scolaire et universitaire, mais aussi de former les individus, dans le cadre professionnel de la formation continue, à l’Information Literacy.

Perspectives

Ces deux congrès ont été l’occasion, pour l’A.P.D.E.N., de renforcer des contacts préexistants et d’en nouer de nouveaux avec des représentants d’associations et d’institutions, ainsi qu’avec des chercheurs, tous concernés, selon des approches diverses, par les bibliothèques scolaires et la culture de l’information.

Au sein de la section School Libraries, il s’agit à présent de poursuivre tout au long de l’année, jusqu’au prochain congrès, le travail autour de la promotion de l’IFLA School Library Guidelines, et d’assurer l’organisation des sessions pour le prochain congrès prévu à Kuala Lumpur en Malaisie, du 24 au 30 août 2018, sur le thème « Transformer les bibliothèques, transformer les sociétés ». L’A.P.D.E.N. s’efforcera comme toujours, dans la mesure du possible, d’y être représentée.

L’ensemble des communications et des échanges, pratiqués dans le cadre de ce travail à l’international, permet de mesurer, au regard d’une grande variété de contextes nationaux, la récurrence et l’importance des réflexions sur les équilibres à trouver entre la mission d’enseignement, quand elle est possible, et la mission d’ouverture culturelle / promotion de la lecture des professionnels des bibliothèques scolaires, alors que les missions de gestion du fonds et du lieu, peu discutées, semblent simplement considérées comme un pré-requis pragmatique aux autres missions, jugées centrales. Si le modèle français reste un exemple de référence dans ce domaine, nous observons toutefois que nous ne sommes pas plus à l’abri que d’autres de préjugés institutionnels qui ne parviennent pas à ouvrir des perspectives d’évolution, notamment dans le rôle pédagogique, qui paraissent pourtant évidentes, à l’issue des débats, parmi les bibliothécaires scolaires et professeurs documentalistes.

Notes

[1A.P.DE.N. Vers un curriculum en information-documentation. A.P.D.E.N.,2014. Disponible en ligne sur : http://www.apden.org/Vers-un-curriculum-en-information-346.html

[2A.P.D.E.N. Wikinotions.A.P.D.E.N., 2013. Disponible en ligne sur : http://apden.org/wikinotions/index.php?title=Accueil

  • RESTEZ
    CONNECTé