2018
sept.
23

L’A.P.D.E.N. à l’international

Congrès IFLA à Kuala Lumpur (Malaisie)

Après plusieurs participations actives aux congrès IFLA depuis 2014, l’A.P.D.E.N. poursuit cette année son travail à l’international avec la participation de Valérie Glass, représentante du Bureau national en charge des relations internationales, au congrès IFLA à Kuala Lumpur (Malaisie). Valérie Glass est élue dans la section School Libraries de l’IFLA et occupe la fonction de secrétaire de la section depuis 2017. La participation à ce congrès a été possible grâce à l’obtention d’une bourse du CFIBD (Comité français international bibliothèques et documentation), ainsi qu’à l’octroi d’une subvention par le Ministère de l’Éducation Nationale.

Promouvoir les bibliothèques scolaires et le rôle pédagogique du.de la professeur.e documentaliste au sein de l’IFLA.

L’IFLA, Fédération internationale des associations de bibliothèques, réunit chaque année, au mois d’août, des milliers de professionnel.le.s du monde des bibliothèques et de la documentation : bibliothèques de lecture publique, bibliothèques scolaires, bibliothèques universitaires, bibliothèques d’art, professionnel.le.s de la formation initiale, formation continue… Ce congrès propose, sous forme de sessions, des communications et présentations de posters, mais également des réunions des sections composant l’IFLA, et des plénières. Le thème du congrès était cette année "Transformer les bibliothèques, transformer les sociétés".

Cette année, à Kuala Lumpur, Valérie Glass a participé à une conférence satellite en amont du congrès, le jeudi 23 août 2018, au sein des locaux de la division de la technologie éducative du Ministère de l’Éducation, ainsi qu’aux sessions ordinaires qui se sont tenues au cours de la semaine du 24 au 30 août 2018.

La conférence satellite, organisée sous forme d’ateliers, avait pour objectif de promouvoir la seconde édition du School Library Guidelines, mise à jour et publiée en avril 2015. Le programme comportait également une présentation rapide du prochain ouvrage publié par IFLA / DeGruyter sur la formation initiale et continue des bibliothécaires scolaires dans le monde, intitulé Global Action on School Library Education and Training.

Après une présentation de l’historique de la révision des School Library Guidelines (SLG) et de ses différents chapitres, deux sessions d’ateliers ont été organisées pendant la journée pour approfondir le travail. Cette conférence satellite s’inscrivait dans un projet de promotion du SLG, organisé par un comité conjoint IFLA / IASL, regroupant certains membres de la section School Libraries, et d’autres de l’IASL (Association Internationale des Bibliothèques Scolaires). Il s’agissait de présenter les outils conçus par ce comité pour promouvoir le SLG, notamment la mise à disposition de diaporamas et de listes de ressources à destination des bibliothécaires scolaires, et ceci à l’échelle mondiale.

Valérie Glass, en tant que membre de ce comité conjoint, a animé l’atelier autour du chapitre 3 du SLG, intitulé « Ressources humaines pour une bibliothèque scolaire ». Les échanges avec les participants, essentiellement des professionnels malaisiens, ont permis de mieux cerner la réalité des bibliothèques scolaires en Malaisie vis-à-vis de la situation française, avec des similitudes (présence d’une bibliothèque scolaire dans tous les établissements, missions du bibliothécaire scolaire) et des différences (temps de travail dévolu à la bibliothèque scolaire, formation des bibliothécaires scolaires).

La promotion de l’ouvrage Global Action on School Library Education and Training à paraître

La tenue de ce congrès a été l’occasion de promouvoir l’ouvrage, à paraître en décembre 2018 et co-édité par DeGruyter et l’IFLA, intitulé Global Action on School Library Guidelines, livre qui s’inscrit dans le travail de mise en valeur des différents chapitres de l’IFLA School Library Guidelines. Cet ouvrage est composé de chapitres, organisés en quatre parties, présentant des exemples de formation, initiale et continue, dans des pays tels que les États-Unis, la France, le Portugal, la Chine, la Croatie ou encore le Japon.

L’A.P.D.E.N. y a contribué, en rédigeant, en collaboration avec trois membres de l’équipe pédagogique du master MEEF Professeur documentaliste de l’ESPE de Limoges, un chapitre intitulé « The initial training of teacher librarians in France : towards the construction of a faceted professional identity » (« La formation initiale des professeurs documentalistes en France : vers la construction d’une identité professionnelle à facettes »), dans lequel est décrite la formation initiale des professeur.e.s documentalistes dans l’académie de Limoges, aussi bien dans le contenu de la formation que dans les méthodes pédagogiques [1].

L’ouvrage a donc été brièvement présenté au cours de la conférence satellite le jeudi 23 août 2018, ainsi que pendant la semaine du congrès IFLA, le dimanche 26 août, lors d’un atelier destiné à la promotion des ouvrages publiés par l’éditeur DeGruyter et organisé sur le salon des exposants de l’IFLA.

La section School Libraries a également organisé une session d’une heure, le lundi 27 août 2018, autour de la promotion de l’ouvrage avec la présentation de six des quinze chapitres présents dans l’ouvrage, tous les auteurs n’ayant pas pu se déplacer pour présenter leur travail. Parmi les pays représentés figuraient les Etats Unis, la Chine, le Japon, le Portugal et bien sûr la France, avec l’A.P.D.E.N. [2].

Enfin, dans le cadre d’un partenariat entre le CFIBD et Livres Hebdo, les boursiers du CFIBD ont eu l’opportunité de rédiger un bref article sur un aspect du congrès IFLA. Valérie Glass a mis en perspective la thématique de la formation des bibliothécaires scolaires dans le monde avec celle des professeur.e.s documentalistes en France [3].

Engagement au sein de l’IFLA

La participation à la semaine de congrès de l’IFLA est également l’occasion pour l’A.P.D.E.N. d’être représentée au sein du comité permanent de la section School Libraries lors des deux business meetings (réunions de section). Ces réunions permettent de faire approuver les comptes rendus de réunions, de faire le point sur les sessions organisées lors du congrès et sur l’implication de la section dans les différents projets de l’IFLA, de préparer les échéances à venir (congrès annuel, midyear meeting [4], mais également de réfléchir à des projets que pourrait lancer la section. Il est notamment question pour la prochaine année de mettre à jour le Manifeste IFLA sur la bibliothèque scolaire [5].

Enfin, comme chaque année, l’A.P.D.E.N. a participé, pendant la semaine de congrès, aux différents évènements et assemblées liés au fonctionnement de l’IFLA, et notamment l’Assemblée Générale, où sont mis au vote les différents rapports et résolutions proposés par l’IFLA à ses membres.

Depuis 2016, l’IFLA s’est lancée dans une vaste compagne intitulée IFLA Global Vision ("vision globale de l’IFLA"), ayant pour objectif de consulter la profession au niveau mondial sur l’avenir des bibliothèques et le rôle de l’IFLA dans la promotion des bibliothèques. La réalisation de cette campagne se déroule en plusieurs étapes.

En 2017, l’IFLA a d’abord réalisé un sondage en ligne, intitulé IFLA Global Vision ("vision globale de l’IFLA") et accompagné d’ateliers régionaux dans le monde, qui a débouché sur le rapport Global Vision Report Summary [6], mettant en avant 10 points clés et 10 opportunités.

En 2018, l’étape suivante est la collecte d’idées d’actions pour ces 10 points clés et ces 10 opportunités. Pour cela, une enquête en ligne intitulée IFLA Global Vision Ideas Store ("Magasin d’idées de la vision globale de l’IFLA") a été lancée pendant le congrès, à laquelle n’importe quel.le professionnel.le peut contribuer. La participation peut se faire jusqu’au 30 septembre 2018 à l’adresse suivante : https://ideas.ifla.org/fr/.

Perspectives

Au sein de la section School Libraries, il s’agit de poursuivre les différents projets de la section tout au long de l’année, ainsi que l’organisation des sessions pour le congrès à venir. Celui-ci se tiendra du 24 au 30 août 2019 à Athènes, en Grèce, sur le thème « Bibliothèques : dialogue pour le changement ». Dans la mesure du possible, l’A.P.D.E.N. s’efforcera d’y être représentée.

L’ensemble des communications et des échanges permet de mesurer l’importance des réflexions sur les équilibres à trouver entre le rôle d’enseignement, quand il est possible, et le rôle culturel associé à l’ouverture culturelle et à la promotion de la lecture. Si le modèle français reste un exemple de référence, nous observons toutefois que nous ne sommes pas plus à l’abri que d’autres de préjugés institutionnels qui ne parviennent pas à ouvrir les perspectives évolutives telles qu’elles paraissent évidentes à l’issue des débats parmi les premiers concernés, bibliothécaires scolaires ou professeur.e.s documentalistes.

  • RESTEZ
    CONNECTé