2008
févr.
29

Forum internet 2008 « Ecole et Internet, vers quels usages ? »

La FADBEN publie sa position sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement (TICE) dans le cadre du forum « Ecole et Internet : vers quels usages » mis en place par le Ministère de l’Education Nationale.

Suite au Forum sur "Ecole et Internet, vers quels usages ?", la FADBEN publie sa position

Les questions posées sur le forum :

- L’utilisation d’Internet peut-elle faciliter les relations entre les parents et l’école, les élèves et les enseignants ?

- Quelles applications (soutien scolaire, livret scolaire, cahier de texte, espaces de discussions...) souhaiteriez-vous principalement pouvoir faire en ligne dans le domaine scolaire ?

- Pensez-vous que les technologies de la communication et de l’information sont utilisables dans toutes les matières ? Dans tous les cas, pourquoi ?

- A votre avis, leur apprentissage doit-il être intégré à chaque matière enseignée ou faire l’objet d’un enseignement spécifique ? Pourquoi ?

- S’agit-il d’un enseignement purement technique ou doit-il apporter aux élèves un regard critique sur l’outil multimédia et les contenus qu’il véhicule ?

- Doit-on utiliser cet outil au cours des heures d’accompagnement éducatif après la classe. Dans ce cadre, souhaitez-vous que les élèves puissent avoir un accès à tout internet ou à un environnement intranet sécurisé ?

- Connaissez-vous des exemples de contributions des technologies de la communication et de l’information à l’intégration des élèves handicapés ?

- Que pensez-vous de l’idée, pour les enseignants, de mettre leurs cours en ligne pour qu’ils puissent être utilisés par d’autres enseignants ou par d’autres élèves ?

- En quoi l’usage des ordinateurs, d’Internet et des outils multimédias dans l’enseignement peut-il faire évoluer la pédagogie et l’organisation de la classe ?

Le positionnement de la FADBEN :

La FADBEN (Fédération des enseignants documentalistes) s’est toujours prononcée en faveur du développement des compétences informationnelles chez les élèves. Partenaires privilégiés des enseignants dans le cadre des IDD et des TPE, les professeurs documentalistes ont trouvé leur place dans l’axe numéro 4 de la validation du B2I, « s’informer et se documenter »et dans le "Socle commun des connaissances et compétences
à acquérir à la fin de la scolarité obligatoire", en particulier le
pilier 4 (Maîtriser les TIC). Ils sont aussi souvent étroitement associés au développement du site internet de l’établissement qui permet de favoriser les échanges entres les différents acteurs de la communauté éducative et les parents. A l’heure du développement des ENT – environnements numériques de travail – qui permettent de mettre en ligne des ressources documentaires de l’établissement et des outils qui favorisent l’implication des parents dans la vie scolaire de leurs enfants (cahier de texte numérique, bulletins scolaires en ligne, consultation des absences…), les professeurs documentalistes sont souvent consultés pour les projets qui naissent au sein des conseils généraux ou régionaux sur l’accessibilité des ressources documentaires. Mais leur rôle ne se cantonne pas à fournir des ressources ni à les organiser autour d’un nouveau mode d’accès, mais plutôt à développer des compétences en information-documentation qui permettront aux élèves de les trouver et de les utiliser en exerçant leur esprit critique.

Forte de son expérience, et 10 ans après avoir publié dans le Médiadoc de décembre 1997 un référentiel de compétences en information-documentation, la FADBEN a publié en mars 2007 un numéro spécial de Médiadoc sur « Les savoirs scolaires en information-documentation ». Conçu dans la lignée du référentiel de compétences des élèves publié en 1997, ce travail s’articule sur les savoirs de référence afin de les expliciter et de leur donner une forme scolaire. L’arrivée de l’internet à l’école et l’accès à des flux d’informations toujours plus grands demandent à l’école encore plus de réactivité et de connaissances sur le sujet. Cette formation, seuls les professeurs documentalistes dotés d’un CAPES en sont pourvus. Pédagogues avant tout, ils sont partie prenante des projets au sein des équipes pédagogiques et apportent leur savoir de référence et leur savoir-faire dans la mise en place des TICE à l’école.

C’est pourquoi, il va de soi que pour la FADBEN, les TICE sont utilisables dans toutes les matières et que la technologie est un outil au service de la formation à la recherche d’information et du développement de compétences et de savoirs informationnels. Cet enseignement, qui va donc bien au-delà de la technique, doit être délivré à TOUS les élèves dans le cadre d’un module clairement identifié. La FADBEN a toujours pris position dans ce sens et revendique le rôle d’expert en information-documentation du professeur documentaliste.

  • RESTEZ
    CONNECTé