2009
mars
15

Bilan de la formation des professeurs documentalistes roumains

Rencontre à Sibiu (Roumanie) 13/14/15 février 2009

Marie-Dominique Le Guillou et Chantal Lelièvre de l’association Adben Bretagne et du bureau national de la Fadben ont assuré une formation de 3 jours auprès de 21 responsables de CDI du département de Sibiu (Roumanie) les 13, 14 et 15 février 2009. Cette formation avait pour objectif de préparer les stagiaires à rédiger un projet de politique documentaire et à former les élèves à la culture de l’information dans leurs établissements.

Un premier échange avec ces stagiaires a permis de mesurer l’hétérogénéité des profils professionnels de ces nouveaux venus dans le métier (bibliothécaires, professeurs de diverses disciplines, exerçant quelques heures ou à temps plein le métier, titulaire ou non d’un master de documentation).

De même, les établissements où ils exercent présentent des caractéristiques différentes : des grands lycées de plus de mille élèves, des établissements regroupant des élèves de la maternelle au lycée, en passant par les écoles de métier, des collèges entre 90 et 600 élèves regroupant éventuellement la maternelle et le primaire.

L’entrée de la formation par la politique documentaire a mis rapidement en lumière les différences entre la situation française et la situation roumaine.
Il est très clair que les ambitions assignées aux CDI du département de Sibiu et à leurs responsables sont plus larges que celles assignées aux CDI en France, notamment en milieu rural. Le CDI s’adresse à des élèves de niveaux très variés d’une part et il doit aussi avoir un rôle éducatif et culturel pour toute la communauté rurale d’autre part. C’est en effet souvent le seul lieu de culture aménagé et rénové dans ces territoires.
Pour cette raison sûrement, la dimension d’animation culturelle a été survalorisée par rapport à la dimension formation et gestion. Peu de CDI disposent d’un logiciel de gestion et de recherche documentaire. La formation à la culture de l’information est quasi inexistante.

Pendant ces 3 jours, nous avons travaillé à l’ébauche d’un projet documentaire adapté à chaque situation. Les stagiaires ont bien compris le rôle qu’ils pouvaient jouer dans ce domaine et ils ont proposé dans l’ensemble des axes adaptés aux caractéristiques de leur établissement et de leur environnement local ; Nous avons cependant recadré ces projets en dégageant avec eux des objectifs documentaires qu’ils pouvaient poursuivre pour mieux asseoir leur fonction pédagogique.

Le rôle pédagogique est un des points qui a été analysé mais qui mériterait des prolongements, tant cette façon de travailler était nouvelle pour beaucoup de stagiaires.
Nous n’avons pas abordé la gestion informatisée du fonds documentaire qui rendrait de grands services aux professeurs documentalistes roumains en raison des manques dans ce domaine. C’est un aspect sur lequel il faudrait se pencher pour que la pédagogie de l’information joue pleinement son rôle auprès des utilisateurs des CDI.

Ce stage s’est déroulé dans une ambiance studieuse avec des stagiaires très impliqués dans leur nouveau métier et très désireux de jouer un rôle dans le développement de l’éducation en milieu rural.

Avec la CCD et l’APIVS, nous avons évoqué quelques pistes de collaboration franco-roumaine pour renforcer ce programme de formation autour d’un projet qui donne un rôle éducatif et culturel aux CDI et aux professeurs documentalistes en zone rurale  :

=> Rédiger une convention entre la Fadben et la CCD pour la traduction de certaines revues de l’association.

=> Contacter l’ADBS, éditeur du livre « Politique documentaire en établissement scolaire », écrit par le collectif Fadben d’Aix-Marseille pour envisager les droits de traduction.

=> Etudier les possibilités pour que la CCD fasse l’acquisition de documents pédagogiques français sur l’utilisation des CDI et la formation des élèves à la culture de l’information.

=> Contacter l’université de Rennes2 et l’UBO de Brest par l’intermédiaire de l’IUFM de Rennes pour étudier les possibilités de collaboration au master de documentation de Sibiu (Professeurs associés par exemple).

=> Contacter l’Association des professeurs documentalistes retraités de la Fadben pour un projet d’accompagnement de formation dans les CDI roumains.

=> Etablir un partenariat-tutorat à distance entre des professeurs documentalistes roumains et français de l’académie de Rennes (Adben en priorité) pour des échanges, et de l’accompagnement en formation.

=> Envoyer les statuts de la Fadben à l’APIVS pour envisager un prolongement des actions de formation en partenariat.

=> S’informer sur le logiciel libre PMB utilisé dans l’académie de Rennes pour gérer et interroger les ressources documentaires.

  • RESTEZ
    CONNECTé